Menu Principal Mystères de l'Égypte

Menu Civilisation égyptienne
Menu Gouvernement

Les militaires

Les anciens Égyptiens étaient très conscients de la stratification sociale, et les barrières entre les classes étaient très rigides. L'ascension dans l'échelle sociale était difficile, mais demeurait possible par le biais de réalisations exceptionnelles dans l'armée et dans des professions telles que celle des scribes.

MCC PCD 2001-286-090 MCC PCD 2001-299-051

Les militaires prenaient part à la guerre et aux missions commerciales, contribuant au maintien de la souveraineté de l'Égypte et à l'expansion de ses territoires. Les déserts et la Méditerranée constituaient pour le pays une protection naturelle. Cependant, des invasions ne se produisaient pas moins. Sous l'Ancien Empire, les petites unités militaires étaient renforcées au besoin d'agriculteurs. Au cours de périodes d'instabilité intérieure, des armées privées étaient créées qui comprenaient des mercenaires étrangers. Sous le règne de Ramsès II, de grandes améliorations furent apportées à la technologie militaire et à la tactique.

MCC S97 10813; 
PCD 2001-273-76 MCC S97 10814; 
PCD 2001-273-77
La palette de Narmer est l'objet le plus ancien représentant un roi égyptien portant les couronnes de la Haute et de la Basse-Égypte. Elle commémore la victoire du roi Narmer sur la Basse-Égypte et la réunion de la Haute et de la Basse-Égypte qui en résulta à la fin de la période prédynastique (3000 av. J.-C.).

Réplique grandeur nature, Musée royal de l'Ontario

Le déclin de l'Égypte ancienne

L'Égypte fut parfois gouvernée par des princes étrangers pendant la période pharaonique, mais elle demeura indépendante. Au fil des siècles, le pouvoir des pharaons augmenta ou diminua bien des fois avant que l'Égypte ne tombe sous la domination étrangère. Vers 1000 av. J.-C., l'Égypte était pratiquement en faillite et sa puissance commença à décliner.

Les Perses et les Grecs macédoniens furent les premières puissances étrangères à gouverner le pays. En 350 av. J.-C. , un nouveau souverain perse, Artaxerxès III, tenta sans succès d'envahir le pays. Sept ans plus tard, l'Égypte tomba cette fois aux mains des Perses, sous le règne de Nectanebo II, le dernier pharaon d'Égypte. D'après des récits grecs, les Perses furent des maîtres cruels et pillèrent les temples, tuèrent des animaux sacrés et grevèrent le peuple d'impôts.

L'empereur macédonien Alexandre le Grand mena une campagne pour détruire l'empire perse. Lorsqu'il pénétra en Égypte en 332 av. J.-C., il fut acclamé comme un être divin et un sauveur. Il gagna aussitôt Memphis, accomplit une cérémonie sacrificielle en l'honneur du taureau Apis et fut accepté comme nouveau pharaon. La fondation de la ville d'Alexandrie, sur la côte méditerranéenne, marque pour l'Égypte ancienne le commencement de la fin.



Cliquez sur la section désirée
menu principal |  civilisation |  gouvernement