Menu Principal Mystères de l'Égypte

Menu Civilisation égyptienne
Menu Religion

Osiris

La première mention d'Osiris, l'un des principaux dieux égyptiens, apparaît dans des textes funéraires de l'ère des Pyramides, époque où débuta l'usage de la momification (2400 av. J.-C.). Il présidait les dieux qui déterminaient le sort des rois lorsqu'ils mouraient. Il a l'aspect d'un homme momifié portant une haute couronne blanche ornée de deux plumes d'autruche.

Selon la mythologie égyptienne, Osiris fut assassiné par son frère Seth, puis ramené à la vie par l'amour de sa sœur-épouse, Isis. Ce mythe
décrit les forces destructrices qui ont engendré le processus de la momification. L'amour d'Isis est le symbole de la régénération et de la promesse de la vie éternelle. Le cycle de la destruction, de la mort et de la renaissance se répétait chaque année lors de la crue annuelle du Nil, le fleuve qui fournissait les éléments indispensables à la vie et donna naissance à l'une des premières civilisations.

MCC PCD 2001-310-042 Osiris, Isis et leur fils, Horus, constituaient une famille sacrée : dieu, déesse et enfant divin. Sous le Nouvel Empire, dans les principaux temples d'Égypte, on vénérait une famille sacrée du genre de celle constituée par Osiris, Isis et Horus.

Osiris est également assimilé au miracle du Nil et des riches récoltes qu'il permettait, comme l'atteste un texte retrouvé sur le sarcophage d'une grande prêtresse d'Amon appelée Ankhnesnéferribré :

« Gloire à toi, qui produit le grain, qui donne la vie aux dieux avec l'eau de ses membres, et le pain à toute terre avec l'eau qui prend forme sous lui. »



Cliquez sur la section désirée
menu principal |  civilisation |  religion |  dieux et déesses