Menu Principal Mystères de l'Égypte

Menu Civilisation égyptienne
Menu Sciences

Calendrier

Le calendrier égyptien était basé sur une année de 365 jours constitué de douze mois et de trois saisons. Chaque mois comportait trois semaines de dix jours, soit 30 jours en tout. Les cinq derniers jours de l'année correspondaient aux anniversaires de naissance de cinq divinités : Osiris, Isis, Horus, Seth et Nephthys. Comme chez les Égyptiens il n'y avait pas d'années bissextiles, leur calendrier s'écartait progressivement des saisons. Cela signifiait qu'à un moment donné les mois d'été tombaient en fait en hiver. Ce n'est que tous les 1460 ans que leur année civile coïncidait avec l'année solaire et les saisons.

Les trois saisons correspondaient au cycle du Nil et de l'agriculture. Le premier de l'an tombait le 19 juillet (selon le calendrier julien) et marquait le début de la première saison, akhet. C'était l'époque de la crue du Nil. La saison suivante, pendant laquelle les cultures commençaient à sortir de la terre, était appelée peret et débutait le 16 novembre. La dernière saison, chémou, commençait le 17 mars, au moment des récoltes. Les cinq derniers jours de l'année, correspondant à l'anniversaire de naissance des divinités, allaient du 14 au 18 juillet, et ces jours étaient considérés comme néfastes et dangereux.

Il existait aussi un calendrier religieux indiquant les fêtes et cérémonies associées à des divinités et des temples particuliers. Ce calendrier était basé sur un mois de 29 jours et demi; il était donc plus conforme aux phases de l'agriculture et au cycle astronomique des étoiles. /



Cliquez sur la section désirée
menu principal |  civilisation |  sciences