Les instruments de musique

Les instruments qui accompagnent les nombreux styles régionaux d'opéra chinois traditionnel peuvent varier énormément, selon la forme théâtrale. La plupart des ensembles comportent des instruments à archet ou à cordes pincées, ainsi que des instruments à vent et à percussion. Cependant, en Chine, dans les spectacles d'opéra cantonais – et notamment des années 1930 aux années 1960 – les instruments traditionnels chinois ont souvent été associés aux instruments occidentaux, dont les guitares électrique et slide, le violon, le saxophone et la conga. Cette combinaison éclectique reflète une longue histoire d'échanges commerciaux avec les pays occidentaux et la circulation de travailleurs chinois entre la Chine et l'Europe, l'Amérique du Nord, Cuba et l'Amérique centrale au XXe siècle.

Ensembles d'opéra cantonais

Les instruments traditionnels ci-dessous accompagnent souvent l'opéra cantonais contemporain. Au cours des trente dernières années, le nombre de musiciens que comportent les ensembles musicaux est passé d'au moins dix à plus de cinquante.

Gaohu : Cet instrument à archet (une vièle) a un timbre aigu caractéristique. Il fut conçu par le compositeur Lu Wencheng dans les années 1920. Autrefois, il accompagnait uniquement l'opéra cantonais, mais aujourd'hui il fait partie de beaucoup d'orchestres chinois, ainsi que l'erhu, qui est un peu plus grand.

Tambour, cloche, gong haut, et gong bas (0 à 10 secondes), vièle (2) et sanxian (10 à 8 secondes) - Le Bouddha part à la recherche de sa mère (Fe zu xun mu)

Vous avez besoin d'Adobe Flash Player pour écouter ce clip audio.

Télécharger le fichier mp3 0:42 (828Ko)

Audio © CMC, Archives, 78-6-E-00230.1., extrait

 

Erhu : Cette vièle expressive à deux cordes a un long manche et une boîte de résonance recouverte de peau de serpent. Elle peut être jouée en solo ou dans divers types d'ensembles. Les musiciens chinois jouent de l'erhu depuis au moins 1000 ans.

Pipa : Ce luth chinois piriforme à quatre cordes a 32 frettes, et on en joue avec un plectre. Le pipa, qui apparaît dans l'histoire écrite il y a plus de 2000 ans, est un des instruments à cordes les plus anciens encore en usage. Il a une amplitude extraordinaire et peut être joué en solo ou dans un orchestre.

Gong et cymbale (0 à 9 secondes), flûte, vièle, et sanxian (10 à 29 secondes), sanxian (29 à 32 secondes) - Les ébats de la beauté (Mei ren shua le)

Vous avez besoin d'Adobe Flash Player pour écouter ce clip audio.

Télécharger le fichier mp3 0:34 (663Ko)
Audio © CMC, Archives, 78-6-E-00173.1., extrait

Sanxian : Cet instrument à cordes pincées est appelé banjo à trois cordes dans les traductions occidentales. Il a un très long manche sans frettes et une caisse de résonance distinctive recouverte de peau de serpent. Le sanxian accompagne souvent l'opéra kunqu et est particulièrement populaire dans le nord de la Chine.

Gong et tambour (0 à 4 secondes), suona (5 à 32 secondes) - Madame Qian cherche son mari (Qian shi xun fu)

Vous avez besoin d'Adobe Flash Player pour écouter ce clip audio.

Télécharger le fichier mp3 0:37 (717Ko)

Audio © CMC, Archives, 78-6-E-00162.2., extrait

Yangqin : Cet instrument, qui est peut-être originaire du Moyen-Orient, est un genre de tympanon à cordes frappées dont on joue avec des maillets en bambou. Il a une amplitude mélodique très large..

Dizi : Le dizi ou di est une flûte traversière en bambou qui a normalement au moins six trous et produit un son gai et entraînant. Un trou de note recouvert de papier de riz confère à l'instrument son bourdonnement distinctif. On utilise cette flûte dans l'interprétation de nombreux genres de musique chinoise traditionnelle.

Suona : Cet instrument à anche double bien connu, dont la forme rappelle celle du hautbois, a un timbre expressif et pénétrant. Il accompagne le théâtre local, les mariages, les funérailles, les défilés militaires et des processions cérémonielles. Tout comme le yangqin, il est peut-être originaire du Moyen-Orient.

Ban : Cliquette en bois qui sert à marquer le rythme et à ponctuer le spectacle. Les instruments à percussion, dont celui-ci, jouent un rôle important, car ils soulignent l'ambiance et le rythme de l'intrigue de l'opéra.

Bo : Les bo comptent parmi les cymbales qui produisent un son fort et aigu.

Ti-Tzu (à flûte traversière)
Ti-Tzu (à flûte traversière), Photo © MCC, Collection d'instruments de musique, 72-1305, IMG0012
Sanxian (luth pincé)
Sanxian (luth pincé), Photo © MCC, Collection d'instruments de musique, 75-953, IMG0028
Erhu (vièle)
Erhu (vièle), Photo © MCC, Collection d'instruments de musique, 84-264, IMG0076

Autres instruments traditionnels

Les instruments présentés ci-dessous sont utilisés dans diverses traditions opératiques régionales partout en Chine.

Yueqin : Cet instrument, que l'on appelle parfois guitare lunaire , a quatre cordes, un manche court muni de frettes et une caisse de résonance ronde en bois. Il joue un rôle particulièrement important dans l'opéra de Beijing, interprétant la plupart des lignes mélodiques principales.

Sheng : Cette flûte à anche ancienne composée de tuyaux verticaux fixés à une base pourrait être l'ancêtre de l'harmonica occidental, du reed organ (harmonium américain) et de l'accordéon. Elle apparaît dans la pictographie chinoise datant de 1200 av. J.-C. On l'entend typiquement dans le kunqu et d'autres styles d'opéra, parfois accompagnant le dizi.

Danpigu : Utilisé dans l'opéra de Beijing et d'autres genres théâtraux, ce petit tambour en bois a une seule membrane en peau de vache que l'on frappe avec une baguette en bois. Il a un son haut et clair, et est l'un des instruments à percussion dont joue le chef d'orchestre.

Daluo : Grand gong que l'on entend dans l'opéra de Beijing et d'autres orchestres d'opéra.

Darbar (cymbale)
Darbar (cymbale), Photo © MCC, Collection d'instruments de musique, 75-945, IMG0031
Bangu (tambour sur cadre)
Bangu (tambour sur cadre), Photo © MCC, Collection d'instruments de musique, 72-966, IMG006
Lo (gong)
Lo (gong), Photo © MCC, Collection d'instruments de musique, 75-964, IMG0051

Découvrir la collection complète